Le vendredi 21 février au soir, une bande de moktarons se dirige, tel un troupeau de fanfarons migrateurs, vers la contrée lointaine de Gif-sur-Yvette.

Les raisons de cette migration ? La fameuse soirée centralienne : la nuit des troubadours (ou NDT pour les intimes).

****

Arriv√©s sur place, apr√®s un petit before avec les copains de la Band'a Joe, nous avons sortis nos instruments pour chauffer la salle avant les tr√®s attendus "Los Tres Puntos".¬†C'est bien une 40taine de moktarons qui s'enflamment √† Central, faisant danser et chanter toute une faune d'ing√©nieurs. A tel point que nous avons eu droit √† un "encore", o√Ļ on a jou√© notre meilleur "Kalash".¬†

Ensuite, nous avons profit√© des nombreuses animations de la soir√©e : th√©√Ętre, cracheurs de feu, et biensur, moult groupes de musiques invit√©s pour l'occasion.¬†

Les Los Tres Puntos nous ont fait danser comme jamais (à tel point que certains d'entre nous n'ont pas vu les baies vitrées et se sont malencontreusement cognés) et les "Oéoéoé" nous ont régalé avec leur musique électro. 

Un "waaah" tout particulier aux LNA Brass Band, pendant le concert desquels nous avons été de véritables fans girls. 

 

Et surtout un merci tout particulier à nos copains de la Band'a Joe, fanfare centralienne, pour nous avoir invité à participer à cette énorme soirée ! 

****